FAQ Squash

Toutes les questions et réponses sur le squash sont ici ! Nous les avons réparties en plusieurs parties pour une meilleure lisibilité. Nous y répondrons au fur et à mesure, mais n’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’une réponse en particulier. La team Raquette-Squash est là pour vous aider !

Match de squash entre Auguste Dussourd et Victor Crouin

FAQ matériel de squash

FAQ raquette

Voici quelques conseils pour bien choisir sa raquette de squash :

Déterminez votre niveau technique : débutant, amateur ou expert ?
Déterminez votre budget : 50€ ? 80€ ? 120€
Déterminez votre style de jeu : attaque et volée ? puissance et fond de court ? polyvalent ?

Avec ces trois paramètres vous avez déjà de quoi expliquer vos besoins. Voici nos rapides conseils, mais lisez nos tests pour avoir des avis sur de nombreux modèles de raquettes de squash ! 

Si vous êtes totalement débutant, nous vous conseillons de louer une raquette ou d’acheter un modèle d’entrée de gamme. Le plus important c’est de prendre du plaisir au squash, donc louez une raquette pour pas cher ou achetez une raquette d’entrée de gamme : chez Prince, chez Tecnifibre ou chez Wilson par exemple, il existe des modèles à 50€ qui auront les qualités d’une première raquette : un peu de puissance et de la solidité. Car en tant que débutant vous allez taper les murs, et briser potentiellement des jolies raquettes si vous prenez des modèles expert. Une bon tank à 50€ pour jouer quelques mois c’est mieux ! Si on vous propose un modèle hybride (fibre/aluminium), passez votre chemin, pareil pour du 100% alu, qui va se déformer. Dans les deux cas, le cadre est en métal et le métal se tord facilement. Privilégiez les raquettes 100 % graphite !

Si vous êtes amateur, que vous jouez depuis quelques mois, que vous avez quelques sensations, que vous centrez vos frappes et que vous êtes à l’aise sur le court et dans les coins : une meilleure raquette vous fera passer un cap. Guettez les promos pour accéder à des raquettes qui datent de 2 ou 3 ans  dans les collections par exemple.

  • Une Tecnifibre Carboflex 130 ou 135 ça se trouve à 70€ et c’est top ! 
  • Chez Dunlop vous pourrez viser de l’Hyperfibre  Revelation
  • Chez Prince on trouve souvent de l’Hyper Elite dans ce budget
  • Chez Head les modèles Graphène sont accessibles

Si vous êtes expert, vous connaissez votre style, vous avez eu plusieurs raquettes en main, mais voici les modèles que nous aimons ici et qui méritent le coup d’oeil :

  • Gurren joue avec la Tecnifibre 125g, et il a adoré la Black Knight Darryl Selby bien que trop fragile.
  • Guillaume joue avec une Prince Venom Tour, mais il pourrait jouer avec n’importe quelle poêle à frire si c’était marqué Prince dessus !
  • Bientôt les tests des modèles Unsquashable, Harrow et Head !

 

Dans tous les cas, si vous le pouvez, essayez les raquettes ! Le premier contact est souvent le meilleur. Ne vous laissez pas embarquer par le prix, ce n’est pas forcément un gage de jouabilité. Une raquette top pour un très bon joueur peut être très difficile à jouer.

Voici plusieurs signes qui vous indiquent que votre raquette de squash est abîmée :

  • elle vibre
  • votre cordage casse souvent
  • vous avez mal au coude

Inspectez bien le carbone de votre cadre de raquette et appliquez une légère torsion depuis le manche en tenant le haut de la raquette. Au moindre signe suspect, au moindre bruit suspect vous saurez si votre raquette est abîmée.

Une autre solution : faites rebondir légèrement votre raquette coté tamis. Une raquette abimée va vibrer.

Attention, si votre bumper (protection en plastique où passent les cordes) est endommagé, les impacts sur le mur seront directement sur le cadre et donc, risquent de casser la raquette, voire le cordage…

Pour choisir une bonne raquette de squash, vous pouvez regarder les critères suivants : poids, prix, marque, style de jeu. 

Choisir sa raquette en fonction du poids

Une bonne raquette de squash pèse entre 110 et 140g. Dans cette fourchette vous trouverez plusieurs qualités, mais les meilleures raquettes sont dans cette fourchette de poids. Un compromis entre solidité et légèreté. 

Choisir sa raquette en fonction du prix

Hors promo exceptionnelle, le prix d’une bonne raquette de squash est compris entre 60 et 140€. En-dessous vous n’aurez que des produits pour débutant (et c’est peut-être ce qu’il vous faut).

Choisir sa raquette selon la marque

Attention car les grandes marques de matériel de squash ont des gammes étendues, de débutant à expert. Mais vous ne prendrez pas de risques en achetant une raquette dans ces marques historiques : Tecnifibre, Dunlop, Prince, Head, Unsquashable…Vérifiez où vous vous situez dans la gamme et vous obtiendrez une raquette de qualité. Sinon vous pouvez lire nos tests de raquettes !

Choisir une raquette en fonction de votre style de jeu

Si vous savez quelles sont vos qualités et vos faiblesses, vous pouvez choisir une raquette afin de renforcer certains aspects, ou combler certaines de vos lacunes. Par exemple, si vous êtes bon volleyeur et attaquant, une raquette avec peu de poids en tête vous permettra de volleyer encore plus facilement. Si vous êtes un frappeur de fond de court, peut-être qu’une raquette avec du poids en tête et un peu plus de puissance exacerbera vos qualités ?

Si vous avez des questions en particulier, vous pouvez aussi nous envoyer un message nous nous ferons un plaisir de vous aiguiller dans votre choix de raquette !

Où vous allez en trouver !

2 choix principaux : magasin ou en ligne

En magasin, ou en club, vous pouvez avoir la possibilité d’essayer une ou plusieurs raquettes pour mieux orienter votre recherche. Dans votre club, vous pouvez également avoir des conseils du pro du club…s’il y en a un. Possibilité de SAV si votre club est commerçant…

En ligne, pas de test possible ! Il faut donc savoir ce que l’on veut. Les sites proposent souvent des tarifs barrés (voire que ça…), que vous trouverez peut-être en club, et oui ! Sachant que vous recherchez le prix, souvent ils annoncent des tarifs farfelus ou d’un autre siècle, et vous vous retrouvez comme par magie avec -30% et plus. Comparez les prix de vente et pas les prix barrés. Il y a de bons produits et des promos intéressantes. Attention aux difficultés de SAV, si votre raquette casse rapidement ou sans avoir exagéré un boast…

L’intensité de la pratique et la vitesse de frappe nécessitent un cadre de raquette rigide. Pour restituer la puissance de vos coups sans perte, et pour maintenir un cordage qui lui est légèrement déformable.

Il existe quelques marques qui vendent des raquettes avec des antivibrateurs sur le cordage. Un réplique de balle de squash miniature qui se coince entre deux cordes pour réduire les vibrations émises par le cordage (coucou Dunlop). C’est malheureusement la marque d’un cordage de mauvaise qualité, d’une raquette bas de gamme ou carrément cassée. Une raquette de squash avec un bon cordage ne vibre pas ! Donc plutôt que chercher un antivibrateur, nous vous recommandons d’acheter un cordage de squash de qualité (ça coûte environ 15€) et de découvrir votre nouvelle raquette de squash qui ne vibre plus !

Chez Tecnifibre vous trouverez le cordage 305 par exemple, ou chez Ashaway et toute leur gamme de cordages tous aussi bons les uns que les autres ! Ne vous embêtez pas avec un antivibrateur, l’effet est quasi-nul, vous allez rater des balles qui rebondiront n’importe comment dessus quand vous ne centrerez pas votre frappe, et vous allez passer pour un bon squashix 😀

Si malgré cela vous voulez absolument en mettre un, attachez un élastique en bas du cordage sur 2 ou 4 cordes…ça fait très bien l’affaire, ça ne coute rien et ça ne pèse pas grand chose.

Le poids d’une raquette de squash est en général compris entre 110 et 150 grammes. Plus la raquette est légère, et plus elle est réactive et facile à bouger à la seule force du poignet. Les raquettes très légères sont aussi mécaniquement plus fragiles. Le poids moyen d’une raquette se situe autour de 135g.

Il n’existe pas de poids standard mais autour de 135g vous aurez une raquette suffisamment légère, avec de bons matériaux, et un peu de poids pour accompagner vos frappes et espérer un peu de longueur. Bien sûr votre technique influence votre geste, le cordage influence la frappe, et même votre grip.  Il s’agit d’une préférence personnelle pour les joueurs un peu plus aguerris.

La répartition du poids compte aussi beaucoup : cela s’appelle l’équilibre de la raquette. Au squash on parle d’équilibre en tête pour une raquette dont le poids est plus important vers la tête de la raquette, vers le haut. Cela alourdit vos frappes, votre swing sera plus accompagné, mais votre jeu de volée demandera un peu plus de poigne pour lever votre tête de raquette. Dans l’autre sens, on parle d’équilibre au manche quand la raquette est légère en tête. Les frappes de fond de court auront moins de poids (pour résumer), mais votre raquette sera plus vive et réactive. Il y a parfois plus de différences de ressenti entre une raquette de 125g et une autre de 140g avec le poids en tête, qu’entre deux raquettes de même poids équilibrées différemment. 

Pour raquette squash tant qu’on reste dans un poids compris entre 125 et 145g tout est ok, le plus important étant l’équilibrage et la qualité de construction du cadre + le cordage !

Attention : le cordage a un poids non négligeable sur un cadre de 120 à 145 g, il peut changer totalement l’équilibre de votre outil…

Pour débuter le squash nous vous conseillons :

  • de louer une raquette au club pour voir si cette activité vous plaît
  • d’acheter une raquette solide et polyvalente ensuite
  • une fois que vous aurez un peu mieux cerné votre style et vos besoins, d’investir dans une bonne raquette.

Aujourd’hui, toutes les marques proposent des modèles cohérents et qualitatifs à des tarifs corrects. Au début, vous allez casser, ne vous embarquez pas sur des modèles chers. Vous pouvez aussi lire notre guide pour choisir une raquette quand on est débutant

Pour les enfants il faut choisir une raquette spéciale jusqu’à 10 ans environ, puis orienter l’enfant vers une raquette sans vibration, légère et puissante afin d’être à l’aise sur le court.

Vous pouvez trouver des modèles chez Décathlon, Oliver et Dunlop.

La mention SR sur les raquettes de squash  signifie tout simplement Squash Racket. La gamme Opfeel de la marque Décathlon se décline en SR Power ou SR Control par exemple.

FAQ cordage squash

Il existe plusieurs cordages différents, plus que vous ne croyez. Là je vais faire mon vieux, il y en a 2 sortes principales : le synthétique (le plus répandu) et le naturel (non ! pas du boyau de chat ! mais de boeuf…). Chacun possède des propriétés intéressantes, mais clairement c’est le synthétique qui s’est imposé à case du prix principalement.

Passons assez vite sur le boyau, vous n’en trouverez quasiment pas et le prix devrait vous calmer au cas où… C’est pourtant magique, l’impression de frapper la balle comme un homme ! La balle sort à une vitesse incroyable à tension égale. Le controle est magique tel un Shabana qui caresse le caoutchouc… On en trouve sous le manteau désormais, mais 2 à 3 fois le prix d’un synthétique.

Le synthétique (du plastique quoi, mais comme disait le poète, la plastique c’est fantastique !) c’est moins cher : de 3€ à 25€ (plus la pose). Et là, il y a de quoi faire entre de la ficelle à roti jusqu’à des produits premium. selon moi, mettez le prix. Le cordage est le moteur de votre raquette. Vous en trouverez des lisses ou des structurés selon si vous voulez mettre ou pas de l’effet, gratter la balle ; des souples et d’autres moins : tout dépend votre jeu, votre raquette, votre coude (Gurren…).

Ne tendez pas trop si votre cadre est très rigide au risque de vous péter le coude, l’épaule, l’oreille… Entre 10 et 12 kilo au max.

Si vous tendez fort, vous aurez plus de controle mais moins de vitesse.

Si vous tendez moins, un peu moins de controle mais plus de pèche.

Choisir, c’est renoncer…

Ben quand il est cassé !!!

Sans rire, le cordage s’use. Il perd donc les qualités petit à petit et selon les marques, plus ou moins vite. Certains cordages arrivent même à pelucher (pas de quoi faire un pull, mais c’est assez marrant à voir).

Il perd de la tension également là aussi selon la marque ou le modèle de corde.

Si vous ne sentez plus la balle comme avant, si le cordage s’est beaucoup détendu, si les cordes sont très entamées par le frottement, changez le !

Ca reste un budget également, donc à vous de bien choisir votre cordage ainsi que la bonne tension pour qu’il garde ses propriétés le plus longtemps possible.

2 raisons principales :

  • T’es un bucheron des forets alpines ou vosgiennes et tu envoies des sacs d’un autre monde. Attention, quand on tape aussi fort, et que l’on décentre sa frappe, le cordage peut éclater. Les contraintes sont trop importantes.
  • Tu coupes du bois plus tranquillement, mais ta frappe de balle n’est pas à plat. Ton cordage ballade (surtout les cordes verticales, les montants) et vient se cisailler sur les cordes horizontales (les travers) :
    • Tu peux plus plier les jambes et ne pas laisser descendre ton tamis qui coupe la balle. Le Squash, ça fait mal aux jambes !
    • Tu peux également ajuster la tension entre les montants et les travers (si ta raquette le permet), pour avoir un écart entre 1 et 2 Kg, qui permettra une usure plus égale des cordes.

En général entre 8 et 9 mètres, ca suffit. Il existe des variations entre les tailles de raquettes (tamis plus ou moins grand) ou la forme de la raquette (avec ou sans pont). 

La longueur totale varie selon si votre raquette est cordée (ou cordable) en 1 ou 2 cordes (montants et travers) séparément.

La tension dépend du joueur, de sa raquette, de son style de jeu, de ses choix.

Partez sur un 10 Kg max pour un petit tamis. Vous ferez évoluer en plus ou en moins selon vos sensations.

Pour un tamis plus grand, raquette sans pont, on part sur 11 Kg.

Un cordage plus souple pourra être plus tendu car il répond mieux qu’un cordage rigide. Il conviendra de prendre en compte cette donnée pour affiner la tension.

FAQ grip squash

Un grip de squash dure en moyenne entre 1 mois et 3 mois. Mais cela dépend de votre prise de raquette, de votre transpiration, et du grip en lui-même.
Selon les marques, un grip de raquette de squash a une durée de vie différente. Certains s’usent très vite, (coucou Dunlop Hydramax) d’autres sont plus durables mais accrochent moins (le Tecnifibre). 

Un bon grip de squash est un compromis entre accroche et durée de vie. 
Cependant vu le coût faible d’un grip (entre 3 et 5€), Raquette Squash vous conseille d’investir dans des bons grips et de changer fréquemment.  Un bon grip ça change la vie, surtout quand on transpire beaucoup des mains.

Voici toutes les étapes pour savoir comment changer le grip d’une raquette de squash.
Matériel nécessaire : des ciseaux, du scotch noir si besoin.

  1. Retirez le grip précédent en nettoyant toute colle résiduelle au mieux.
  2. Prenez le nouveau grip et trouvez le “début” du grip. En général il est marqué “start” comme sur les grips Karakal PU.
  3. Attention en général du scotch noir est présent, mettez-le de côté pour la fin de pose du grip
  4. Sous le grip vous avez une bande de protection du collant du grip, retirez cette bande sur 20cm.
  5. Placez le début du grip sur le bas de votre manche, raquette à plat.
  6. Faîtes un premier tour en alignant le bas du grip avec le bas du manche de votre raquette.
  7. Ensuite vous allez donner un angle pour appliquer le grip en tournant votre raquette.
  8. Plus vous recouvrez la couche précédente de grip, plus votre grip sera épais. 
  9. Pour une prise standard recouvrez chaque tour de grip de 5mm par rapport au tour précédent.
  10. Arrivé en haut du manche, vous allez découper le grip en formant une pointe pour qu’il se recouvre bien.
  11. Utilisez votre scotch noir pour recouvrir le dernier tour de grip. La moitié de la largeur du scotch sur le grip, l’autre moitié sur le manche.

Voilà, votre grip de squash est prêt ! 

FAQ chaussures squash

Pour choisir vos chaussures de squash, voici les critères importants :

  • l’accroche : vos chaussures doivent tenir la route et vous donner de bons appuis, même après plusieurs mois d’utilisation
  • le confort : les qualités d’amorti, de chaussant des chaussures de squash ne sont pas à négliger, car le squash va mettre à rude épreuve vos pieds
  • la durée de vie : vu le niveau d’investissement, et les frottements sur le parquet souvent fréquents, la durée de vie et la solidité des chaussures est aussi un critère important
  • le look : parce que oui, vous allez aussi acheter des chaussures qui vous plaisent ou qui matchent avec la couleur de votre raquette

Vous pouvez aussi lire tous nos tests de chaussures de squash pour bien choisir.

Pour jouer au squash vous devez porter des chaussures qui ne marquent pas le parquet, avec une semelle extérieure prévue pour les sports d’intérieur. Le squash sera aussi plus agréable joué avec des chaussures prévues pour les sports indoor, avec lesquelles vous ne glisserez pas ! Jouer au squash est déjà difficile, si en plus vous devez intégrer du patinage artistique vous ressortirez frustré, et peut-être même blessé.

Voici une liste de marques de chaussures de qualité pour le squash :

  • Asics
  • Adidas
  • Eye
  • Salming

Ces marques fournissent des chaussures adaptées pour le squash, dans des gammes allant du joueur débutant au joueur pro.

FAQ balles de squash

Il existe différentes balles de squash qui correspondent à différentes hauteurs de rebond. Il est important de choisir une balle qui correspond à votre pratique. Prendre une balle deux points jaunes pour des débutants n’a aucun sens et aboutira à de la frustration et moins de plaisir.

  • Balle 1 point BLEU : une balle plus grosse que la balle standard, avec 12% de volume en plus et 40% de rebond en plus. C’est une balle parfaite pour les débutants. Elle permet de découvrir le squash et d’allonger les échanges, ainsi que la longueur des balles. Elle nécessite moins de puissance.
  • Balle 1 point ROUGE : une balle pour les joueurs qui ont déjà passé quelques heures sur les terrains de squash. Son volume est supérieur de 6%, et la hauteur de son rebond de 20%. Pour jouer l’hiver ou pour s’amuser c’est une balle adaptée. 
  • Balle 1 point JAUNE : une balle pour joueurs réguliers, plus exigeante, qui rebondit moins. Idéale pour jouer l’hiver (la température influence beaucoup la hauteur de rebond) ou pour jouer entre joueurs amateurs. Permet de commencer à comprendre la qualité de frappe nécessaire pour avoir de la longueur. Cette balle autorise des échanges plus longs et plus ludiques qu’une balle deux points jaune orientée compétition.
  • Balle deux points JAUNES : la balle réservée pour la compétition et les joueurs confirmés. Toutes les compétitions et les tournois en France et à l’étranger utilisent une balle deux points jaunes. Attention cette balle est difficile à chauffer, son rebond est moindre. Elle peut être très frustrante pour des joueurs amateurs ou débutants.

Jouez avec une balle adaptée aux conditions et à votre technique. Il ne s’agit pas de faire un concours d’ego. Une balle deux points jaunes pour des débutants = moins de plaisir.
La marque officielle des balles compétitions est Dunlop. Vous trouverez aussi des balles chez Wilson ou même Décathlon. Toutes permettent de pratiquer le squash sans distinction.

Voici quelques indicateurs qui vous aideront à savoir quand changer une balle de squash :

  • La balle semble fuser sur le court : quand la balle est usée, la couche supérieure de caoutchouc est lisse, et la balle accroche moins le parquet. Il est temps de changer !
  • La balle rebondit moins : la pression à l’intérieur de la balle s’estompe avec l’usure. Il est temps de changer aussi !
  • La balle est percée : bon là c’est évident, un examen minutieux de la balle vous permet à l’oeil de détecter des micro-trous. Il faut changer !

D’une manière générale, si une balle vous semble molle, sans accroche, c’est probablement qu’il faut en changer. Les joueurs pro changent de balle tous les trois jeux en compétition ! Pour des joueurs amateurs, une durée de vie de 2 à 3 mois semble correcte, cela dépend évidemment de votre fréquence de jeu et de l’intensité.

La différence entre les balles de squash est matérialisée par le nombre et la couleur des points situés sur la balle elle-même.

  • Si vous êtes débutant, vous jouerez avec une balle un point bleu ou un point rouge. Elles sont légèrement plus grosses, rebondissent mieux et vous donneront du plaisir immédiatement.
  • Si vous êtes joueur régulier ou amateur, vous prendrez le max de plaisir avec une balle un point rouge, ou un point jaune.
  • Si vous êtes joueur confirmé ou expert, vous jouerez avec une balle deux points jaunes, mais ça vous le savez déjà !
  • Peu importe la marque de la balle, elles offrent toutes des qualités suffisantes et une taille /rebond standard. A part si vous êtes expert et que vous ne jurez que par Dunlop, marque officielle et historique du squash compétition.

Les professionnels du squash et les joueurs aguerris utilisent une balle avec deux points jaunes. Les balles utilisées en compétition sont des balles deux points jaunes de la marque Dunlop, sponsor officiel et exclusif. Selon les terrains, les pros utilisent parfois une balle de squash de couleur blanche, sur les courts vitrés qui ont des parois et un parquet de couleur sombre.

FAQ règles du jeu

Voici les règles et les bases nécessaires pour jouer au squash

  • Deux joueurs ou joueuses
  • Un terrain
  • Une raquette chacun(e)
  • Une balle
  • Des chaussures indoor
  • Trois jeux de 11 points pour gagner un match
  • Faire taper la balle sur le mur frontal au dessus de la ligne la plus basse
  • Utiliser les autres murs si nécessaire à condition de taper au moins une fois le mur frontal
  • Empêcher l’adversaire de rattraper la balle avant le deuxième rebond

Pour servir au squash vous devez respecter les règles suivantes :

  • avoir au moins un pied dans le carré de service
  • la balle doit toucher le mur frontal au-dessus de la ligne de service
  • la balle doit rebondir dans le rectangle opposé au côté du service (ou être jouée de volée par l’adversaire)
  • le joueur qui sert doit alterner le côté de service quand il sert plusieurs fois de suite
  • le joueur qui sert peut servir en coup droit ou en revers

Tactiquement, pour faire un bon service au squash vous devez essayer (au choix) de :

  • faire flirter votre balle avec le mur latéral
  • servir fort sur votre adversaire
  • viser le nick, la jonction entre la vitre et le parquet
  • servir en lob et faire mourir la balle au fond

Un match de squash au format classique se joue au meilleur des 5 jeux : le premier joueur à marquer 3 jeux a donc gagné.
Il existe un format réduit où le match se décide au meilleur des 3 jeux : le joueur qui en remporte 2 a donc gagné le match. 

Entre potes on joue autant de jeux qu’on veut, on peut même faire un match en 11 jeux sur plusieurs sessions, ou compter le nombre de jeux gagnés sur toute une saison avec un ou une partenaire régulier(e).

Pour gagner un jeu au squash, il faut marquer 11 points. Mais attention, si les joueurs arrivent à 10 partout dans un jeu, on passe en tie-break, et il faut désormais 2 points d’écart pour décider le vainqueur du jeu ! Un jeu peut donc se terminer en 12/10, 26/24 ou 15/13 par exemple.
Pour gagner un match de squash, vous devez gagner 3 jeux.

Pour compter les points au squash c’est facile : chaque point marqué compte ! Quel que soit le côté de service ou qui que soit le serveur.
Pour gagner un jeu il faut marquer 11 points.
Pour gagner un match il faut gagner 3 jeux.

Attention à la règle du tie-break : si dans un jeu on arrive à un score de 10-10, il faut 2 points d’écart pour gagner le jeu. Par exemple : 12/10, 17/15 ou 23-21 !

Le terme “bye” au squash indique un match gagné sans jouer. Dans les tournois, selon le tirage au sort (avec un nombre de joueur impair par exemple) ou les absences de joueur au dernier moment, un joueur peut bénéficier d’un “bye” et avancer automatiquement au tour suivant. En général le bye bénéficie aux têtes de série d’un tableau, afin de favoriser leur participation aux tours importants.

Voici un résumé des règles du squash, pour répondre aux débutants qui se posent la question.

Le terrain

  • Le squash se joue à deux sur le même terrain
  • Le terrain est matérialisé par un parquet qui comporte des lignes, et des murs : frontal, latéraux, vitre ou mur arrière
  • Sur le parquet il y a des lignes : une qui sépare l’avant et l’arrière du terrain, une qui sépare les deux parties arrières, et deux carrés de service
  • Sur le mur frontal, la ligne basse en-dessous de laquelle il est interdit de jouer (le tin, ou une plaque avec pubs la matérialise), une ligne médiane pour le service, et une ligne haute (interdit de jouer au-dessus de cette ligne)
  • Sur les autres murs, une ligne qui délimite le terrain aussi

Le jeu

  • L’objectif est d’empêcher l’adversaire de rattraper la balle avant le deuxième rebond (comme au tennis)
  • Au squash on peut faire rebondir la balle sur tous les murs, du moment que la balle touche au moins une fois le mur frontal
  • Pour gagner il faut remporter trois jeux
  • Chaque jeu se joue en 11 points, sauf si 10-10 et tie-break : à ce moment là il faut deux points d’écart
  • Chaque point compte au squash, peu importe qui sert
  • Si l’adversaire vous gêne pour jouer un coup ou vous interdit l’accès direct à la balle, il y a interférence et on dit “LET”. Le point est rejoué
  • Si l’adversaire est dans votre swing au moment de jouer une balle, ou si il ne laisse pas un angle suffisant pour que vous puissiez viser le le mur frontal, on dit “STROKE” et vous avez gagné le point

FAQ technique du squash

Pour bien tenir votre raquette de squash, vous devez la placer dans votre main au niveau du milieu du manche. Au squash il est essentiel de tenir sa raquette avec le tamis “ouvert”. Votre prise sera donc désaxée pour jouer avec le tamis bien ouvert. Votre index vient au-dessus de vos autres doigts pour “fermer” la prise.

La prise est donc très différente de la prise marteau utilisée au tennis.  

Pour progresser au squash, voici quelques conseils et astuces :

  • jouer parallèle : arrêter de jouer croisé toutes les balles et apprenez à faire de belles balles parallèles
  • essayez de bien lire le jeu et d’attaquer en volée
  • améliorez vos frappes en traversant bien la balle, et en jouant AU FOND du terrain
  • répétez en ghosting les mouvements pour vous déplacer sur le terrain
  • armez tôt !
  • armez en vous déplaçant, et pas au dernier moment
  • faîtes des double-murs d’attaque une fois que vos parallèles sont au point
  • replacez-vous au T en regardant votre balle, pas après
  • utilisez le lob après un amorti de votre adversaire
  • rien ne remplace les heures passées à jouer : le volume est important
  • regardez les pros ! Sur la chaîne youtube de la PSA il y a des centaines d’heures de squash à regarder gratuitement

 

Voici nos conseils pour améliorer votre frappe lorsque vous êtes débutant au squash :

  • vérifiez que votre prise de raquette est bonne auprès d’un bon joueur
  • utilisez une raquette et un cordage décents
  • jouez avec le tamis ouvert
  • traversez la balle et finissez votre geste
  • ne regardez pas la balle immédiatement après votre geste
  • essayez de centrer la balle sur votre tamis
  • armez tôt en vous déplaçant
  • améliorez vos déplacements : votre frappe s’améliorera aussi automatiquement
  • plus vous armez tôt, plus vous emmagasinez de l’énergie pour frapper

 

Pour apprendre le squash vous avez plusieurs choix : 

  • jouer avec des potes : fun au début mais vous pourriez aussi prendre de mauvaises habitudes et plafonner par manque de technique
  • prendre des cours : si vous en avez la possibilité, prendre des cours sera un moyen excellent pour avoir du plaisir au squash. Avoir des déplacements optimisés et une gestuelle appropriée fera décoller votre niveau rapidement. Et vous permettra de battre tous vos potes !
  • jouer dans un club : en rejoignant un club ou une association, vous allez rencontrer plein de joueurs et de joueuses, jouer des matchs de compétition, bénéficier de conseils…top aussi !

Voici les aspects importants pour frapper la balle de manière optimale au squash :

  • tenir sa raquette avec le tamis ouvert
  • armer tôt et compact
  • apprendre à gérer les murs et la distance entre votre corps et la balle
  • centrer la balle
  • rentrer le coude à l’intérieur

 

Le spot tactique le plus important au squash est le T. Le T est l’endroit au centre du terrain où les lignes se rejoignent. Depuis ce spot vous pouvez facilement aller devant, derrière, sur les côtés…L’un des principes du squash c’est de comprendre comment frapper puis laisser un accès à la balle à son adversaire, tout en rejoignant le T. 

Pour se déplacer facilement, la maîtrise du pas chassé et de la fente est nécessaire, on court rarement au squash.

Pour chauffer une balle au squash, il faut la frapper de manière répétitive, et fortement, contre le mur. Sinon, vous pouvez aussi la placer sous l’eau chaude juste avant de jouer !

Voici les qualités d’un bon joueur de squash, ou d’une bonne joueuse

  • Un physique endurant et une mobilité fluide
  • Une technique de frappe impeccable
  • Un sens tactique développé
  • Un temps de réaction minime

Il faut parfois jouer des années avant d’atteindre un certain niveau, prendre des cours, jouer en club, et s’entraîner toujours et encore. Mais quel plaisir quand déjà on arrive à bien frapper la balle et à se placer correctement !

Au squash, quand on gagne 11-0 on appelle ça…un bagel !

Le squash est un sport très physique, et la transpiration sur les mains rend la prise de raquette glissante : c’est pourquoi les joueurs s’essuient les mains aussi souvent sur les murs ou sur les vitres arrières.

Depuis la période COVID, il est désormais interdit de s’essuyer les mains sur les murs ou la vitre : les joueurs ont maintenant une petite box à l’avant du court dans laquelle une serviette est rangée

FAQ squash et condition physique

Au squash une personne brûle entre 600 et 900 calories par heure. Cela dépend de l’intensité du jeu et du niveau de la personne, car des bons joueurs avec une bonne technique ont des échanges plus longs, ce qui fait brûler plus de calories.

Le squash est un sport excellent pour maigrir, et gérer sa dépense calorique. A condition d’avoir une nutrition correcte bien sûr.

Le squash est un sport de haute intensité, avec des impacts et des flexions qui le rendent inadapté à la grossesse. En cas de problème de tonicité du périnée, il vaut mieux en parler à votre médecin, et de privilégier d’autres sports ou une rééducation adaptée, avant de revenir sur les terrains !

Il est déconseillé de jouer au squash alors qu’on est enceinte : entre la haute intensité et les impacts au sol, c’est une activité à éviter pendant la grossesse.

Le tremblement des mains après le squash est dû à la sollicitation extrême des muscles de la main, du poignet et de l’avant bras. L’impact avec la balle et les mouvements requis pour frapper la balle sollicitent ces muscles, qui ont du mal à se relâcher après l’effort et tressautent.

Attention à bien boire aussi, et à manger si vous jouez plus de 45 minutes. La déshydratation ou l’hypoglycémie sont vite arrivées au squash !

Le squash c’est bien car :

  • c’est un sport ludique
  • c’est une activité avec fun immédiat : pas besoin d’être expert pour s’amuser
  • c’est un bon moyen de se dépenser et d’évacuer le stress
  • c’est un bon moyen de brûler des calories
  • c’est un sport qui améliore la prise de décisions
  • c’est un sport qui se joue été comme hiver, quelles que soient les conditions
  • c’est un sport qui fait travailler votre coeur. Couplé à un sport d’endurance toutes les zones cardiaques seront couvertes
  • c’est un sport avec une marge de progression infinie

Comme avant toute séance de sport, votre nutrition doit être adaptée à la pratique sportive. Pas besoin de se gaver de sucre avant l’effort si votre alimentation est équilibrée. En revanche apportez toujours de quoi manger pendant votre session, si celle-ci dure plus de 45 minutes. Vous referez votre stock de glycogène ainsi, et éviterez l’hypoglycémie. Pensez à bien boire aussi !

Il n’y a pas d’âge particulier pour commencer le squash ! Le Squash peut se jouer à partir de 3 ans (mini-squash) et jusqu’à ce que vous ne puissiez plus tenir debout (et encore, Camille Serme nous a prouvé que l’on pouvait jouer assis…).

On dit qu’il ne faut pas faire du squash pour être en forme mais être en forme pour faire du Squash, alors tant qu’on est en forme.

Perso, j’ai connu un monsieur de plus de 80 ans qui jouait encore…

Le squash est un sport complet qui fait travailler tous les groupes musculaires :

  • les jambes grâce aux déplacements, pas latéraux, fentes et squats incessants
  • les épaules et les bras avec la frappe de balle
  • le tronc et la ceinture abdominale avec le gainage et les rotations de buste

Le squash a de multiples bienfaits :

  • il fait travailler votre coeur à différents niveaux d’efforts
  • le squash augmente votre endurance et votre explosivité
  • le squash permet d’évacuer le stress et de se défouler
  • le squash se joue avec des potes et les potes c’est bien
  • le squash vous fait dépenser des calories
  • le squash développe votre faculté à prendre des décisions rapides
  • le squash développe votre acuité visuelle

 

FAQ administrative du squash

FAQ tactique du squash

FAQ divers

Comment appelle-t-on ceux qui font du squash ? En appuyant sur le bouton. Plus sérieusement un squasher. Un squashman. Un joueur de squash, une joueuse de squash. Une personne qui aime souffrir pour rien ? 

Où faire du squash Paris ?

Pour photographier un match de squash il vous faudra un zoom de 70mm au minimum, et un objectif qui ouvre à f2.8 au minimum. Le squash étant un sport très rapide, vous allez devoir prendre des photos à 1/800s dans des conditions lumineuses assez faibles. Des objectifs 24-105mm ou 24-70mm, ou 70-200mm seront adaptés pour prendre en photo un match de squash. Cela dépend aussi de l’emplacement que vous aurez : derrière la vitre de fond de court ou en bas du mur frontal. Dans leus deux cas il vous faudra un objectif polyvalent et lumineux !